SYNOPSIS

Ip Man: The Final Fight dépeint un compte réaliste de la vie ultérieure de Ip Man à Hongkong .Le légendaire Ip Man grand maître du Wing Chun (Anthony Wong) est à contre coeur mis en action une fois de plus. Ce qui commença par de simples défis de kung fu rivaux va bientôt se transformer en combats mortels, l’attirant dans le sombre et dangereux monde souterrain des Triades. Maintenant, pour défendre sa vie et son honneur, il n’a d’autre choix que de se battre une dernière fois.

INFORMATIONS

Titre Alternatif : Ip Man: The Final Fight
Titre Original :Yip Man: Jung gik yat jin
Pays : Chine ,Hongkong
Langage : Cantonese
Genre : Action |  Biographie |  Drame | Arts martiaux | Aventure
Réalisateur : Herman Yau
Producteur : Checkley Sin,Albert Lee,Cherry Law,Catherine Hun
Scénariste : Erica Lee
Acteurs :Anthony Wong Chau-Sang, Gillian Chung, Jordan Chan
Année : 2013
Durée : 100 mins

Bande annonce :

 Film licencié

15 COMMENTAIRES

  1. Beaucoup se demandaient si Anthony Wong serait plausible pour incarner Ip Man…
    Ils m’ont bien fait rire ! Ça leur apprendra à douter d’un dieu 😉
    Bon maintenant, faut que je le (re)vois avec un top stfr « à la » asia choc.

  2. Voila la V2 est en ligne , il n’y aura pas d’autres changements ,une RAW FHD (8.7go ) et 720p (4.9go )seront dispo pour que vous puissiez encoder et faire vos versions.Le hardsub arrive prochainement.

  3. Le film est absolument magnifique et se place comme étant la meilleure des adaptations du personnage avec le Wong Kar Wai (même si ce n’est pas le vrai sujet dans ce dernier). Ça met un peu de temps à prendre ses marques (les 20 premières minutes sont même horriblement téléfilmesques) puis une fois le décor et les disciples posés, Herman Yau nous propose une magnifique tranche de vie nostalgique du Hong Kong des années 60 dont la reconstitution est à tomber (non mais quelle photo !!!), où l’on y voit un Ip Man affronter intérieurement tout en nous le faisant ressentir (qui d’autre qu’Anthony Wong peut faire ça ?) les dernières épreuves de sa vie qui vont sembler pour le moins simples et banales pour beaucoup mais c’est justement ce qui fait la grande beauté et force de ce petit chef d’œuvre (au revoir le patriotisme exacerbé (haineux) du Donnie Yen). Pour ce qui est des combats, Herman Yau s’impose vraiment aujourd’hui comme « LE » plus grand metteur en scène de l’action de Hong Kong (comme l’était Tsui Hark à sa grande époque OUATIC). C’est d’une rapidité, d’une lisibilité (avec des raccords de plans exceptionnels) et d’une virtuosité affolante. Un casting parfait (Hung Yan Yan n’a jamais été aussi classe que dans The Blade de Tsui Hark), de pur moment de grâce (la relation entre Ip Man et une chanteuse de cabaret) ou de fantaisie (le récit délirant d’un article de presse décrivant un affrontement avec un Ip Man tout droit sortie de Tigre et Dragon) font de ce film pour moi un classique instantané du cinoche HK (trop rare aujourd’hui) que j’ai déjà envie de revoir. Total respect Mr. Herman Yau…

    Ceci est une critique fortement positive de mon ami Will … (pour une fois lol)

  4. C’est vrai que le film est beau et se regarde facilement.
    Au début j’étais réticent (d’ailleur il était en attente de trad depuis un moment ..)
    mais je rejoins l’avis de Will .
    Faites abstraction des 3 premiers IP MAN et vous vous régalerez .
    et anthony wong est parfait pour ce rôle .. qui d’autre que lui aurait pu l’interpréter.

  5. Ce n’est pas Ip Man 4. Final Fight est la suite du 1er Legend is born de Herman Yau. Donnie Yen en a fait 2 et bientôt un 3ème, mais c’est pas la même production.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment