natalie-vostfr

Déconseillé aux moins de 16 ans

SYNOPSIS
Lors du dernier jour de son exposition, le sculpteur Hwang Jun-hyeok reçoit la visite d’un certain Jang Min-woo qui souhaite écrire un article sur son oeuvre. Min-woo semble particulièrement fasciné par une statue du nom de « Natalie ». Il cherche à connaitre l’identité de la femme qui a inspiré l’artiste.
Jun Hyeok va se livrer petit à petit, jusqu’à dévoiler l’identité de sa muse que fut autrefois une de ses étudiantes : Oh Mi Ran, étudiante en art et en danse contemporaine.
Il se trouve qu’à cette époque, Min Wu était également éperdument amoureux de Mi Ran…

INFORMATIONS :
Titre Original : 나탈리
Pays: Corée du sud
Langage : coréen
Genre : Erotique, romance, drame
Realisateur : Ju Gyeong-jung
Producteur :Ju Kyung-jung
Acteurs :Lee Seong-jae, Kim Ji-hoon, Park Min-gyeong, Kim Gi-yeon
Année : 2010
Durée : 88 min.
Attention : film interdit aux moins de 18 ans en Corée du sud

Release  Quenottelelapin –  South rabbits society

Critique du film dispo sur son site, n’hésitez pas à y laisser vos impressions.

APERÇU DE REVUE
Critique de Jacen_Likes
6
Article précédentDanda Rin Labour Standards Inspector vostfr ddl drama japonais [11/11] [Complet]
Prochain articleMidnight Whisper vostfr ddl film chinois

3 COMMENTAIRES

  1. Je ne comprends pas du tout le commentaire de iKOSS car ce film me dérange sur plusieurs points :

    Déjà l’utilisation des scènes de nu n’a rien de sensuel, les plans crus sont proche du voyeurisme malsain d’un réalisateur qui fait tourner ses acteurs dans des scènes de baise (oui la quasi-totalité des scènes nues implique du sexe sans sentiments). Le nu y est très majoritairement présent pour attirer le chaland avec un sigle  » -16 Érotique » et n’apporte rien du tout au scénario ni même une touche contemplative. On pourrait tout retirer sauf deux scènes sans pour autant perdre de contenu narratif ou contemplatif et ces deux scènes restantes pourraient très bien se faire sans que les acteurs soient nus ou de manière moins évocatrice.

    L’histoire est intéressante, une sorte de huit-clos avec des flashbacks où on ne sait pas vraiment qui détient la vérité (on peut supposer qu’elle se situe au milieu des deux versions) mais c’est lent, trop lent à cause des scènes de sexe qui durent des plombes et qui hachent l’intrigue (rien que l’intro donne le ton). Pire, au moment où on s’attendrait à un point culminant, toute la fin retombe dans une mièvrerie digne des pires dramas (ce n’est même pas un spoiler de vous dire que quelqu’un va crever tellement c’est mal amené et prévisible)

    Enfin, en tant qu’ancien étudiant en dessin et modelage je peux dire que les méthodes de travail, les réactions, la tenue des outils et la gestuelle des acteurs est relativement pauvre. Je préfère mille fois des films comme « Ivre de femmes et de peinture » ou « Miindo » qui traitent le sujet de manière bien plus crédible tout en ne sombrant pas dans le vulgaire.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment