sadako

Sadako (Ring) VS Kayako (The Grudge) suivra l’infortunée Yuri Kurahashi, prise entre les deux créatures.

Titre alternatif : 貞子vs伽椰子
Genre : Horreur
Diffusion : 18 Juin 2016
Réalisation : Koji Shiraishi
Casting : Ando Masanobu, Komoto Masahiro, Satsukawa Aimi, Tanaka Misato, Yamamoto Mizuki, Tamashiro Tina, Kikuchi Mai
Synopsis : Sadako (Ring) VS Kayako (The Grudge) suivra l’infortunée Yuri Kurahashi, prise entre les deux créatures.

Traducteur : Seeker

Checkeuse: Genki

QC: Couad & Noona

Asia Choc

Raw 1080p : 1 fichier

Raw 720p: 1 fichier

[ACF]Sadako Vs Kayako
[ACF]Sadako Vs Kayako
[ACF]Sadako.vs.Kayako.ass
58.0 KiB
765 Downloads
Détails

9 COMMENTAIRES

  1. Tout seul les franchises Sadako et Kayako fessait plus grand chose d’intéressant.
    Mais alors la les deux réunie c’est encore pire, un bon gros navet se film.

  2. Étant assez fan de la franchise Ju-on et Ring, j’attendais celui là avec impatience.
    Eh ben, j’ai été véritablement déçu. Vraiment ridicule, surtout la fin. Y’a rien à sauver dans ce film.

    Merci beaucoup pour les sous-titres 😉

  3. Etrangement, ce film est excellent ! Les 2 sagas solos n’étaient plus très intéressantes, ce crossover aurait pu sombrer au ridicule et pourtant c’est un excellent volet. J’adore et j’ai hâte de voir la suite vu ce qu’annonce la fin !!

    • Je suis assez d’accord avec toi. Le film n’est pas sans défaut (certaines longueurs par exemple, des personnages assez oubliables), mais malgré tout le film arrive à fonctionner. D’une, même si les personnages n’ont pas vraiment de caractère, l’évolution psychologique qu’ils subissent fait que l’on arrive tout de même à s’attacher à eux durant le film, même s’ils ne marquent pas les esprits. Aussi la mise en scène est soignée, avec une vraie volonté de créer de la tension et de la peur. La photographie aussi est vraiment travaillée, avec un jeu sur les tons noirs qui est assez beau à regarder, même si parfois ça rend l’image difficilement lisible. Et personnellement je trouve le scénario intelligent. On peut remarquer certaines audaces par rapport aux franchises originales (par exemple, dans Ring c’est au bout de 7 jours que l’on meurt, dans ce film c’est au bout de seulement 2, ce qui créer une urgence). Le gros problème de ce film est qu’il dure trop longtemps, et qu’il n’aurait pas dû s’appeler Sadako VS Kayako, mais plutôt Ring : Sadako VS Kayako, car c’est clairement autour de la malédiction de Sadako que le film s’articule. Le titre crée une attente qui dessert le film car (ATTENTION SPOILER) la confrontation entre les deux n’a lieu qu’à la fin, et elle est en plus assez rapide.
      Personnellement je recommande ce film. Même s’il n’a rien d’un chef d’oeuvre c’est un divertissement honnête et intelligent.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment