three-on-the-road

 Three relate l’histoire d’un gangster qui, acculé par les autorités, décide de se tirer une balle afin de cesser les échanges de coups de feu et forcer la police à l’emmener à l’hôpital. Une fois là-bas, il refuse de se faire soigner immédiatement, en clamant ses droits humains et essaie de gagner du temps afin que ses sbires viennent le récupérer. Le détective en charge comprend son manège mais décide de jouer le jeu afin de pouvoir capturer l’ensemble du gang.

Titre alternatif : 三人行 (San Ren Xing) / Saam Yan Hang
Genre : Action, Thriller, Drame, Crime
Diffusion : 24 Juin 2016
Réalisation : Johnnie To
Casting : Gao Yuan Yuan, Vicki Zhao, Louis Koo, Lam Suet, Eddie Cheung, Timmy Hung, Wallace Chung, Raymond Wong, Luvin Ho

2 COMMENTAIRES

  1. MERCI pour le nouveau Johnnie To super rapide en plus même pas quatre mois après la sortie ciné HK, mais vous êtes sur du titre ? surtout du « on the road » il n’y a que ici que j’ai vu ca en plus c’est tout sauf un road movie.

  2. Merci pour le nouveau Johnnie To super rapide en plus, mais vous etes sur du titre « Three » ok mais « on the road » bizarre il n’y a que ici ou j’ais vu ce titre en plus c’est huis clos.
    Le film, ca démarre tranquillement avec une équipe de flic qui arrivent dans un hôpital avec un gangster qui a pris une balle dans la tête par cette même équipe. Les personnages paraissent parfait et inébranlable zhao wei en super chirurgienne qui assure a mort Luis Koo en super flic qui a trop la classe avec ca raie sur le coté millimétré, petit a petit la tension monte on en apprend sur ce qui c’est passé pendant cet altercation les personnages gagne en profondeur les masques tombent. La réalisation est sobre, classe (Johnnie To quoi) la photo est lumineuse et coloré très agréable. La tension monte petit a petit et fatalement ca pète et la To a complètement craqué du grand n’importe quoi beaucoup trop stylisé du ralenti accéléré ca tournicote dans tout les sens ca ma sorti du film ca ma même fais rire… ca gâche un peut quand même mais bon la « morale » rattrape un peut quel roublard ce Johnnie to.

    Le synopsis en raconte beaucoup trop a mon gout, heureusement que je ne l’ai pas lu avant de le voir.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment